Ce site est réservé pour les professionnels de santé.

solution à diluer pour perfusion

AVANT TOUTE PRESCRIPTION DE NIVOLUMAB

Lorsque nivolumab est administré en association à l’ipilimumab, il convient de se réferer au Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) de l’ipilimumab avant l’initiation du traitement.

Avant toute prescription de nivolumab, il convient de vérifier :

La fonction hépatique : Nivolumab doit être administré avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée (bilirubine totale > 1,5 à 3 fois la limite supérieure de la normale [LSN], quel que soit le taux des ASAT) ou sévère (bilirubine totale > 3 fois LSN, quel que soit le taux des ASAT)

Les signes et symptômes de désordres électrolytiques, déshydratation, endocrinopathies, hyperglycémie et modification de la fonction thyroïdienne.

si le patient présente une hypersensibilité au principe actif ou à tout autres excipients

si le patient a présenté un effet indésirable avec l’ipilimumab

si le patient reçoit des corticoïdes systémiques ou d’autres agents immunosuppresseurs avant le début du traitement avec nivolumab

si la patiente est enceinte ou prévoit de l’être ou si elle allaite

si le patient est susceptible de conduire ou utiliser des machines

si le patient appartient à une population particulière nécessitant une précaution spécifique, particulièrement si les données sont limitées ou en l'absence de données

si le patient est sous régime hyposodé contrôlé : chaque mL de ce médicament contient 0,1 mmol (ou 2,5 mg) de sodium. À prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé strict.

L'utilisation de nivolumab doit être considérée avec précautions chez un patient ayant présenté un effet indésirable cutané sévère ou ayant menacé le pronostic vital lors d'un précédent traitement anticancéreux (dont les traitements stimulant l'immunité).