Ce site est réservé pour les professionnels de santé.

solution à diluer pour perfusion

TEST DE CONNAISSANCE

Dans cette section, vous trouverez des questions ayant pour objectif de tester et/ou de consolider vos connaissances sur l’utilisation de nivolumab.

Si vous souhaitez tester vos connaissances,
répondez aux questions suivantes:

 

Merci d'avoir testé vos connaissances

Laquelle de ces propositions est vraie concernant le diagnostic précoce et la prise en charge appropriée ? (sélectionner les réponses applicables)

  • Un suivi de traitement et un diagnostic précoce minimise les risques de complications menaçant le pronostic vital
  • Le traitement systémique par corticoïdes peut être instauré ; mais le traitement par nivolumab ne doit jamais être interrompu
  • Le traitement par nivolumab doit être immédiatement interrompu, quel que soit la sévérité des symptômes
  • Une carte d’alerte patient contenant les coordonnées de son spécialiste doit être donné au patient pour notifier tous signes ou symptômes
  • Les patients et le personnel soignant doivent être informés sur l’importance de notifier les signes et/ou les symptômes immédiatement au médecin prescripteur.
  • Je ne sais pas

Laquelle de ces propositions est correcte concernant l’interruption du traitement ?

  • Quand nivolumab est administré en association avec ipilimumab, si l’un des deux traitements devait être interrompu, l’autre devrait l’être également.
  • Quand nivolumab est administré en association avec ipilimumab, il n’est pas nécessaire d’arrêter le traitement, responsable de l’effet indésirable
  • Quand nivolumab est administré en association avec ipilimumab, nivolumab doit être interrompu en premier.
  • Quand nivolumab est administré en association avec ipilimumab, ipilimumab doit être interrompu en premier.
  • Je ne sais pas

Dans quel contexte, le traitement par nivolumab ou par nivolumab en association avec ipilimumab doit être définitivement interrompu ? (EII : effets indésirables d’origine immunologique)

  • en cas de survenu d’un EII sévère (grade 3)
  • en cas d’EII mettant en jeu le prognostic vital (Grade 4)
  • en cas d’EII de Grade 2 ou 3 persistant malgré des modifications de traitement
  • myocardite de Grade 3
  • seulement les réponses a et b sont correctes
  • seulement les réponses a, b et c sont correctes
  • toutes les réponses (a, b, c et d) sont correctes
  • aucune n’est correcte
  • je ne sais pas

Lesquelles de ces propositions sont des éléments essentiels à vérifier lors de la visite du patient ? (sélectionner si applicable)

  • compléter la carte d’Alerte Patient et informer le patient de toujours la conserver sur lui à tout moment
  • Informer le patient qu'il ne doit pas essayer de traiter ses symptômes et qu’il doit immédiatement consulter un médecin en cas de survenue ou d’aggravation d’un effet indésirable
  • Informer le patient de l’existence d’associations d’aide aux patients
  • informer les professionnels de santé impliqués dans le parcours de soin sur les modalités de prise en charge initiales d’un effet indésirable inattendu
  • aucune des réponses précédentes ne sont des éléments à vérifier lors de la visite du patient
  • je ne sais pas

Avant toute prescription de nivolumab, laquelle/lesquelles de ces propositions doit être vérifiée(s) ? (sélectionner si applicable)

  • ECG
  • fonction hépatique
  • fonction rénale
  • électrolytes
  • fonction thyroïdienne
  • aucune
  • je ne sais pas

Lequel/lesquels des EII suivants peu(ven)t être observé(s) chez moins de 1 % des patients dans différents types de tumeurs

  • syndrome myasthénique
  • syndrome de Guillain-Barré
  • uvéite
  • pancréatite
  • rash, avec ou sans prurit
  • nausées et diarrhée
  • je ne sais pas

De rares cas de myotoxicité (myosites, myocardites et rhabdomyolyses), dont certains d’issue fatale, ont été rapportés avec nivolumab ou nivolumab en association à l’ipilimumab.

  • vrai
  • faux
  • je ne sais pas

Des cas du syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada ont été rapportés après commercialisation. Quelle classe-organe peut être affectée par le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada ?

  • cardiovasculaire
  • oculaire et neurologique
  • gastrointestinal
  • aucune des réponses précédentes
  • je ne sais pas

Les patients atteints d’un lymphome de Hodgkin classique soumis à une transplantation allogénique de cellules souches hématopoïétiques après un traitement par nivolumab ont montré un nombre de cas de réaction aiguë du greffon contre l'hôte, et de mortalité liée à la transplantation plus élevés qu'attendu.

  • vrai
  • faux
  • je ne sais pas

Une prise en compte attentive des bénéfices potentiels d’une GCSH allogénique et d'une possible augmentation du risque de complications liées à la greffe devra être effectuée au cas par cas.

  • vrai
  • faux
  • je ne sais pas